top of page

Mildiou dans la vigne

Le mildiou est une maladie végétale qui peut causer de gros dégâts dans la viticulture. Comme l'intensité de l'attaque dépend des conditions météorologiques locales et du microclimat, il existe de grandes différences régionales dans toute la Suisse. Pour lutter contre le mildiou, on utilise des produits phytosanitaires (PPh) qui doivent parfois être appliqués en grandes quantités.

FalscherMehltau-quer.jpg

Potentiel de dégâts très élevé
Infestation très variable selon les régions

Grandes quantités de PPh

Traitement ciblé et préventif sur la base d'un pronostic précis

Pour une utilisation ciblée des produits phytosanitaires, les modèles de prévision, qui fournissent des informations fiables sur les infections à venir, sont essentiels.

Ces dernières années, de nouvelles méthodes issues de l'apprentissage automatique ont été mises à profit dans différents domaines de recherche pour la recherche pratique. Grâce à l'intelligence artificielle, les modifications de l'environnement (climat, utilisation de produits phytosanitaires, etc.) sont traités plus rapidement, c'est-à-dire en temps réel, et les conditions locales sont intégrées dans les prévisions. Nous avons donc désormais la possibilité de faire des prévisions plus spécifiques à l'exploitation.

Modèles de prévision pris en charge par l'IA

  • Intègrent les modifications de l'environnement en temps réel dans les prévisions (climat, utilisation de PPh).

  • permettre des prédictions plus spécifiques à la ferme

Des données locales comme base de travail

La condition préalable au développement de modèles est une bonne base de données. C'est pourquoi nous recherchons dans toute la Suisse des exploitations qui participent au projet et qui apprennent avec nous dans une première phase pilote. De cette manière il sera déjà possible, pendant le projet, de formuler des recommandations spécifiques à l'exploitation, par exemple pour optimiser l'utilisation des produits phytosanitaires.

> en savoir plus

bottom of page